Vous êtes ici : Accueil > Les disciplines > Histoire-géographie > 6e > La visite à la mairie
Publié : 8 juin 2011
Format PDF {id_article}

La visite à la mairie

2 votes

La sortie avait lieu à la mairie de Longueville-sur-Scie, le Jeudi 5 Mai 2011. Avec madame Watté et ma classe, nous sommes descendus et remontés à pied. Les personnes qui nous ont accueillies étaient le maire, Serge Boulanger, le 1er adjoint au maire et une autre adjointe municipale. Le maire nous a reçu avec plaisir dans sa salle de réunion et de mariage.

Cette pièce ressemblait globalement à une classe de collège en un peu plus grand. Il y a trois éléments de décor qui m’ont marquée : la statue de Marianne, le cadre avec l’affiche du président de la république Nicolas Sarkozy et le petit cadre avec la Canadien Ouellette qui est passé à Longueville-sur-Scie.

L’une des choses les plus importantes que j’ai apprises est que les communes comme Longueville-sur-Scie n’ont pas de carnet de chèque, ni de carte bleue. La deuxième chose est que le maire a le droit de faire un arrêté municipal : le maire doit prévenir les pompier en cas d’urgence, pour qu’ils sachent que cette rue est en travaux, ainsi que la gendarmerie et les riverains. La troisième chose est que le maire, pendant les mariages, doit porter l’écharpe avec les glands dorés pour montrer qu’il est le maire. Et quand il s’absente pour une raison ou une autre, ce sont les adjoints qui le remplacent avec les glands argentés pour montrer qu’ils sont importants que le maire. Le maire doit avoir une bonne raison pour s’absenter, le premier adjoint si il s’absente, doit lui aussi avoir une bonne raison...

Avec monsieur Boulanger nous avons fait une séance de conseil municipal à l’élection du maire. il y avait cinq élèves de notre classe qui se sont présentés :

  • Lhéa D.
  • Pierre G.
  • Pierre Prevet
  • Quentin Lefort
  • Chloé Quedeville

Les quinze conseillers municipaux ont voté pour un maire. Julie C. faisait le dépouillement et Malthide S. marquait les tirets pour savoir qui serait l’élu. Un de ces candidats a été élu, et ce candidat est Pierre G.. Ensuite, il a pris place sur le fauteuil, Il avait préparé une question :

  • "Peut-on mettre plus de lumière pour les malvoyants ?"

Et le conseil municipal a répondue NON car la lumière est très coûteuse. Il y a eu une question par le public :

"Pourrons-nous ouvrir un club de majorettes ?"

Le conseil municipal a posé des question au maire :

  • ou ?
  • quand ?
  • qui va faire ce club de majorette ?

Et le maire (élève) a répondu "Je ne sais pas" à toutes ces questions. Nous avons dit au Revoir au maire et nous sommes repartis à pied au collège.